!css

Ciel bleu pour la révolution solaire en Chine

07/10/2021

Le premier prêt vert sans recours dans le secteur de l'énergie solaire distribué en Chine est un financement historique pour les clients commerciaux et industriels.

Le programme de décarbonisation de la Chine met le secteur de l'énergie au défi d'accroître l'utilisation des énergies renouvelables afin d'alimenter une économie neutre en carbone d'ici 2060. Pour atteindre cet objectif, il faudra innover, tant dans l'application des technologies vertes que dans les modèles commerciaux qui les soutiennent.

La croissance rapide du solaire distribué en est un exemple probant. En lieu et place des grandes fermes solaires, qui nécessitent de vastes étendues de terrain, le solaire distribué implique la construction de petites installations locales qui alimentent une entreprise, une usine ou une communauté en particulier. Souvent, ces petites installations utilisent l'espace sur le toit d'un entrepôt ou d'un bâtiment industriel.

Un nouveau modèle

Pour les entreprises individuelles, l'énergie solaire distribuée peut être un moyen intéressant de réduire les émissions de carbone en garantissant un accès constant à une énergie propre. Elle peut également s'avérer rentable : au lieu d'acheter de l'électricité au réseau national, les entreprises peuvent tirer profit de la revente de toute production excédentaire au réseau.

Cette rupture avec le modèle énergétique traditionnel présente un énorme potentiel, mais il est clair qu'une nouvelle gamme d'outils de financement sera nécessaire pour soutenir les investissements supplémentaires.

Dans ce contexte, Société Générale est fière de soutenir TEESS, une joint-venture 50/50 créée par TotalEnergies et Envision, dans le cadre d'un financement de projet sans recours de 80 millions de dollars US pour un portefeuille de 170 mégawatts (MW) de projets solaires sur les toits en Chine.1 Société Générale est intervenue en tant que Structuring Bank, Mandated Lead Arranger, Joint Green Loan Coordinator et Original Hedging Provider dans ce financement – le premier financement sans recours de projet photovoltaïque de production distribuée pour des clients commerciaux et industriels (C&I) dans le secteur des énergies renouvelables en Chine.

« Nous sommes reconnaissants envers Société Générale pour le travail acharné de l'équipe du projet et pour leur collaboration sur ce financement innovant historique dans le secteur des énergies renouvelables en Chine. Nous sommes impatients d'approfondir notre coopération avec Société Générale dans ce domaine à l'avenir et de réaliser d'autres percées dans les pratiques de financement », a déclaré Sun Jie, PDG de TEESS.

Cette solution unique est le premier projet de financement international sans recours dans le secteur des énergies renouvelables en Chine et le premier prêt vert international dans le segment de l'énergie solaire distribuée.

Une percée financière

Il prouve que des prêteurs tels que Société Générale sont capables de soutenir les investissements dans les infrastructures de production distribuée. Le financement de projet sans recours est traditionnellement peu rentable pour les projets solaires à petite échelle, mais TEESS et ses arrangeurs ont pu structurer un financement de portefeuille innovant qui a atteint tous les objectifs. L'approche par portefeuille - une première dans le secteur de l'énergie solaire distribuée en Chine - est particulièrement remarquable en raison de la complexité d'un ensemble diversifié d'installations fournissant de l'électricité à plus de 65 clients commerciaux et industriels.

« La production distribuée aura un rôle crucial dans la décarbonisation de l'économie chinoise, et nous sommes honorés de soutenir TotalEnergies et Envision dans l'expansion de leur portefeuille solaire distribué. Comme cette classe d'actifs devrait connaître une croissance exponentielle au cours des prochaines années, cette opération constituera une référence importante pour les futurs projets d'énergie renouvelable en Chine », a déclaré Daniel Mallo, Head of Natural Resources & Infrastructure pour l’Asie-Pacifique chez Société Générale. « Ce projet démontre également la capacité de Société Générale à soutenir l'expansion de nos principaux clients mondiaux sur le marché des énergies renouvelables en Chine et dans le secteur des énergies renouvelables C&I en pleine croissance. »

Ce financement a été structuré sous la forme d'un prêt vert dans le cadre d'un nouveau cadre (Green Loan Framework), démontrant l'engagement de TEESS envers les normes mondiales et son ambition de mobiliser des financements verts pour des projets de transition énergétique. Un avis indépendant de Sustainalytics, une société de recherche, de notation et de données ESG de premier plan, a confirmé l'alignement du cadre sur les principes des prêts verts de l'APLMA, de la LMA et de la LSTA (2021), soulignant les impacts positifs de l'utilisation prévue du produit.

« Nous avons été ravis de soutenir TEESS dans le développement d'un cadre solide pour les prêts verts qui s'aligne sur les meilleures pratiques du marché, permettant l'émission de financements verts qui contribuent à la transition énergétique de la Chine et à la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies », a déclaré Yasmine Djeddai, Head of Sustainable Finance pour l'Asie-Pacifique chez Société Générale.

Société Générale a une solide expérience dans l’offre de solutions innovantes pour le secteur de l'énergie solaire en Asie, ayant arrangé le financement des premières grandes installations solaires flottantes à Taiwan2 et en Indonésie, ainsi que des solutions en monnaie locale en Inde.3 

TEESS exploite déjà 140 MW d'installations solaires en Chine et vise à étendre son portefeuille à plus de 500 MW de projets en exploitation dans les deux prochaines années.

La Chine s'est engagée à atteindre un pic d’émissions de CO2 d'ici à 2030 et à devenir neutre en carbone d'ici à 2060. L'énergie solaire sera essentielle pour atteindre ces objectifs : le pays entend connecter au réseau électrique au moins 90 gigawatts de capacité éolienne et solaire en 2021, afin de porter la production de combustibles non fossiles à 25 % de ses besoins en énergie primaire d'ici à 2030.4

Société Générale s'est engagée à soutenir la transition énergétique de la Chine dans le cadre des objectifs stratégiques de la banque visant à réduire les émissions de carbone dans l'ensemble de ses activités mondiales. En tant que membre fondateur de l'UNEP-FI Net-Zero Banking Alliance, Société Générale s'est également engagée à gérer de manière proactive ses portefeuilles de financement dans le respect des trajectoires visant à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, en adéquation avec la limitation du réchauffement climatique à l'objectif ambitieux de 1,5 degré Celsius d'ici 2100. 5,6

 

1 https://corporate.totalenergies.cn/en/news/teess-closes-us80m-non-recourse-financing-bnp-paribas-societe-generale-natixis-and-credit 
2 https://wholesale.banking.societegenerale.com/en/insights/clients-successes/clients-successes-details/news/how-marubeni-using-sun-and-wind-power-asiaes-energy-transition/  
3 https://wholesale.banking.societegenerale.com/en/insights/clients-successes/clients-successes-details/news/the-sun-rises-renewable-energy-india/ 
https://www.reuters.com/business/sustainable-business/china-add-least-90-gw-wind-solar-capacity-grid-2021-2021-05-20/  
https://www.unepfi.org/net-zero-banking/  
https://www.societegenerale.com/en/news/press-release/societe-generale-joins-net-zero-banking-alliance